Comment gagner de l'argent en créant une application ?

Designer son application mobile

Comment se faire de l’argent avec une application gratuite ? Comment lancer une application sur Play Store ? Est-ce rentable de créer une application mobile ? Android ou iOS ? Comment faire la promotion de son application ?

Lancer des applications mobiles populaires et qui rapportent de l’argent rapidement n’est pas facile.

D’un autre côté, de plus en plus de développeurs vivent d’applications qui leur rapportent des revenus complémentaires passifs. Comment font-ils ?

En 2017, j’ai créé une application en une journée en ajoutant un simple bandeau publicitaire en bas d’écran. Quelques mois plus tard, j’avais plus de 400.000 téléchargements.

Découvrez les secrets pour réussir le lancement de votre application mobile dans cet article.

Comment créer une application mobile en 2020 ?

Developper une app mobile android

Le mobile aura été le grand gagnant de la décennie 2010. Aujourd’hui, le mobile est devant l’ordinateur et le développement web mobile-first est devenu standard.

Même si les performances mobiles web s’améliorent de jour en jour, le développement mobile natif reste un choix très séduisant. D’une part, vous avez des performances natives qui restent inégalées par les PWA et WebViews et de l’autre, vous avez accès aux Play Store et App Store pour distribuer votre app au monde entier en quelques clics.

Voyons donc ensemble les alternatives pour développer votre app mobile.

Quel langage de programmation pour une application mobile ?

Le développement mobile avait mauvaise presse car il y a 5 ans vous aviez deux choix : Apprendre soit le Java et le SDK Android et être limité au monde Android Apprendre l’Objective-C et devenir un développeur iOS Accepter les mauvaises performances des WebViews pour pouvoir développer sur Android et iOS avec du cross platform

En 2020, on est heureusement loin de la période des WebViews avec Cordova et Ionic et Kotlin et Swift ont mis un coup de frais aux développement natifs d’Android et iOS respectivement. Mais surtout, on a vu des Frameworks natifs ET cross platform avec Flutter et React Native.

React-native est particulièrement intéressant si vous venez du Développement Web et que vous connaissez déjà React. Avec React-native et le framework Expo, vous pourrez développer votre Hello World qui tourne sur votre Smartphone en quelques minutes seulement, abstrayant totalement le tooling iOS et Android.

Vous avez donc le choix :

Les différences entre Google Play Store et Apple App Store

Une fois votre application terminée vous pourrez la publier sur un des deux Stores principaux, le Play Store de Google ou l’App Store d’Apple. Ces derniers fonctionnent différemment et vous n’obtiendrez pas les mêmes résultats en fonction duquel vous choisissez.

Vous avez peut-être entendu que l’App Store est plus sélectif que le Play Store. On entend qu’Apple mettrait jusqu’à 2 semaines pour accepter votre application et en la rejetant pour n’importe quelle raison. De l’autre côté, Google accepterait les applications dans la journée et serait beaucoup plus flexible sur les rejets … Ce n’est plus vrai en 2020.

En effet, les délais d’Apple se sont réduits considérablement en étant plus proches des 48 heures et à l’inverse, les politiques des Google se sont endurcies.

Les vraies différences sont idéologiques.

Apple est un monde dans lequel tout est payant, vous payerez 99 euros par ans pour pouvoir publier des applications sur leur store là où Google ne demande que 25 euros une seule fois à l’enregistrement.

Aussi, une app gratuite et moins aboutie pourra être téléchargée en grand nombre certainement car le public Android serait plus indulgent et préfère la gratuité quand la tribu Apple associerait prix et visuel à la qualité d’un produit.

Comment créer une application Android et iOS ?

Essayer une application mobile

On l’a vu plus haut, il ne faut plus sacrifier la performance pour avoir une application native sur Android et iOS aujourd’hui.

Une fois que vous aurez choisi la technologie que vous voulez utiliser pour développer votre application, vous devriez vous familiariser avec le tooling X-Code ou Android. C’est peut-être la seule réelle difficulté que vous rencontrerez si vous savez déjà coder.

Compiler une application pour les stores pour la première fois est encore un processus relativement long et pénible.

Comment créer une application sur Google Play ?

Pour ma part, React-Native et le Google Play se sont imposés comme des choix logiques.

En effet, l’application que j’ai faite en une journée est un projet que je voulais de base mettre sur GitHub pour construire mon portfolio.

Pendant l’été 2017, j’avais trouvé une banque d’images Pokémon et je me suis dit que faire un Pokédex composé de deux types d’écrans : une liste et des détails seraient intéressants comme beaucoup d’applications fonctionnent avec ce système (des fois avec une vue Map en plus).

Lors de mes recherches sur Pokémon pour créer mon application, j’ai vu qu’à la même période, le jeu Pokémon GO (qui était déjà sorti depuis 1 an à l’époque) venait de sortir une nouvelle Feature collaborative : les Boss de Raid, une liste de Pokémon sous stéroïdes qui attaquent des endroits dans le jeu.

Une liste.

Une ampoule est donc apparue au-dessus de ma tête : plutôt que de faire un Pokédex avec tous les Pokémons, je vais faire un Pokédex uniquement avec cette liste de Boss de Raid qui changent tous les 2-3 mois.

Les utilisateurs pourront donc voir quels Pokémon sont des Raid Bosses en ce moment, quelles sont leurs statistiques et combien de joueurs il faut être pour pouvoir les battre.

En quelques minutes, je réduis la liste complète des Pokémons à la vingtaine de Boss de Raid, j’installe une libraire Admob pour ajouter un bandeau publicitaire en bas de page (pas de pop-up invasif) et en la nommant “Raid Boss” je la ship sur le play Store avec un compte que j’avais déjà.

Raid Boss Application pour Pokemon GO

Étant l’unique application qui listait ces Pokémons pour Pokémon GO, le jeu numéro 1 sur les stores à ce moment, le succès est immédiat et, après me battre avec Google et ses politiques de propriété intellectuelle, j’arrive rapidement à plusieurs dizaines d’euros de gains par jour.

Nombre d'installations par mois Play Store

Comment monétiser une application gratuite ?

J’ai choisi la Publicité car je voulais m’occuper de l’application le moins possible mais il existe des manières bien plus rentables de monétiser son application.

Les différents Business Models pour monétiser son application

Il existe 3 différents types de business models pour faire de l’argent avec son app : Faire payer à l’installation Faire payer pendant l’utilisation Mettre de la pub

Créer une version payante de son application

Si votre application gratuite fonctionne déjà bien, vous pouvez en faire une copie avec quelque chose en plus. Vous pouvez, par exemple, faire une version “pro” sans pubs, avec du contenu en plus, du contenu en avant-première ou encore des mises à jour plus régulières.

Très populaire au début de la décennie 2010 avec les versions “Lite” et “Pro”, ce modèle est devenu moins fréquent avec la démocratisation du modèle Freemium.

Le modèle Freemium : Achats In-App et Abonnements

Le mot Freemium est la compression du mot Free (gratuit) et Premium. Vous avez accès à l’application mais il faudra payer un abonnement ou acheter des objets et features dans l’app.

Contrairement au modèle du dessus, on a bien uniquement une seule app plutôt que deux versions. Les paiements se font aussi tout au long de l’utilisation de l’app plutôt qu’une seule fois, à l’installation, pour les versions pro.

Ajouter de la Publicité avec AdSense

Une dernière manière de gagner de l’argent avec son application est d’y mettre de la pub. Avec la pub vous pouvez juste ajouter un bandeau publicitaire direct à des endroits qui ne gênent pas l’utilisation de votre app ou aller à l’autre extrême et ajouter des vidéos publicitaires en plein écran que vos utilisateurs sont obligés de regarder.

Évidemment, les publicités les plus invasives seront plus visionnées et vous rapporteront plus de clics par utilisateurs, mais vous risquez de fâcher vos utilisateurs et d’en perdre si elles sont trop présentes.

Dans mon cas, je ne me voyais pas interrompre l’utilisation de mes utilisateurs et j’ai donc choisi une simple bannière publicitaire en bas d’écran sur la vue de Liste et la vue de Détails.

Vous pouvez aussi faire de l’affiliation avec un autre business qui pourrait intéresser vos users pour avoir de meilleures marges.

Combien rapporte une application ?

Ca dépend entièrement de votre application. Pour toucher un SMIC, vous pouvez résoudre un gros problème et demander 100€ d’abonnement par mois à 12 personnes ou bien résoudre un tout petit problème qui touche beaucoup de gens (environ 150 000 avec AdSense pour un SMIC) et juste afficher de la publicité.

Comment promouvoir une application mobile?

Promouvoir une application est une discipline à part entière mêlant optimisation technique de l’application, design artistiques et vendeurs mais aussi une maîtrise des moteurs de recherches et de texte marketing.

Voyons tout cela ensemble point par point.

Se positionner avec l’App Store Optimization (ASO)

Nombre de Devices avec l'app installee

Si vous êtes familier avec le web et le SEO, alors vous comprendrez le terme App Store Optimization, c’est du SEO pour les Google Play Store et Apple App Store.

Les règles sont plus ou moins les même que pour le SEO à quelques nuances près.

Vous aurez 3 champs principaux pour faire de votre app la meilleure réponse aux intentions de recherches. Exploitez-les bien en visant les mots clés que vous voulez cibler et leur champ sémantique à adapter dans le titre, la description courte et la description longue (jusqu’à 4000 lettres, chiffres et symboles).

En plus de ces champs, il y a des captures d’écrans et autres visuels promotionnels à fournir. Là encore, donnez envie visuellement aux personnes qui parcourent leurs résultats de recherche sur les Store respectifs, mettez votre app en situation et faites des designs de qualité.

Comment réduire la taille d’une application Android ?

Taille moyenne APK Google Play Store

En plus de ces éléments externes à l’app, Google et Apple vont analyser les métadonnées de votre application pour vous positionner dans le classement des applications.

Ainsi, le critère le plus important sera certainement la taille de l’application. Ici, c’est bien la taille qui compte et plus c’est petit plus c’est bon. Sur Android, n’oubliez pas d’utiliser ProGuard et de créer un Bundle d’app ou d’au moins générer un fichier APK par architecture pour limiter la taille de vos apps.

Vous visez idéalement moins de 10Mo.

Répondre aux avis pour garder une bonne note

Avec vos premiers téléchargements viendront vos premiers commentaires et notes. Soyez particulièrement à ce que vos utilisateurs vous racontent.

Certains vous encouragent et vous demanderont des nouvelles features à implémenter, d’autres vous insultent et diront qu’il y a des virus dans votre application (particulièrement sur le Play Store de Google). Quoi qu’il en soit, pensez à remercier chaleureusement les premiers et répondez gentiment aux derniers. J’ai eu de très nombreux mauvais avis transformés en 5 étoiles après avoir fait preuve d’empathie et en répondant positivement aux trolls.

Note Moyenne Application Android

Une note supérieure à 4.5 est une preuve d’excellence et vous propulsera au sommet.

Allez développer votre application, mais attention à sa survie !

Vous l’avez peut-être remarqué dans les images de cet article, la note moyenne et le nombre d’installations sont en déclin à partir de 2018.

Les raisons pour cette mort lente sont doubles :

  • D’un côté, le jeu Pokémon GO est devenu de moins en moins populaire une fois la hype de l’été 2016 passée.
  • D’un autre côté, Google a renforcé ses politiques et mon application étant un guide pour la licence Pokémon, j’ai eu de plus en plus de mal à faire des mises à jour, jusqu’à ce qu’elles soient bloquées entièrement. Et finalement Google a retiré mon application du store après 3 ans d’ancienneté.

Fin de vie de mon application mobile

Ce qui était totalement accepté par les conditions générales de Google il y 3 ans n’est plus possible aujourd’hui.

Et c’est pour moi là que se situe le principal problème de la création d’applications mobiles natives : vous dépendez uniquement des deux marketplaces, Google et Apple.

Vous pouvez littéralement vous faire couper vos sources de revenus du jour au lendemain et la team Play Store de Google ne vous fournira que très peu d’informations sur les raisons précises du rejet des mises à jour ou du retrait de votre application sur leur store.



Je m'appelle Thomas. Depuis ma sortie de la première promo de l'École 42, j'ai développé une app qui a été téléchargée plus de 400.000 fois. J'ai lancé près de 10 idées de startups et de nombreux autres business. Sur ce blogue, je vous apprends comment utiliser le Code pour devenir libre.

Recevez gratuitement 9 Astuces pour apprendre à coder !
Suivez la newsletter !
Désinscrivez-vous quand vous voulez
Gratuit, c'est un très bon prix
Les emails sont gratuits. Pas de spam. Vos informations sont stockées de manière sécurisée et privée. Vous pourrez vous désinscrire en un clic et à tout moment. En renseignant votre adresse email vous demandez expressément de recevoir la newsletter de tcoll.art pouvant contenir des promotion.